« Sur tout cela maintenant je voudrais que descende la neige»

Dès que tombent les premiers flocons de neige, je pense immanquablement à Philippe Jaccottet. Cela fait bientôt dix ans que j’ai rencontré cet auteur. J’ai fait sa connaissance un peu par hasard. J’étais en terminale littéraire et il faisait partie des auteurs au programme, à côté de Pascal Quignard, du général De Gaulle et de François Rabelais. Quand j’ai fini de lire A la lumière … Continuer de lire « Sur tout cela maintenant je voudrais que descende la neige»

L’alliance de la communication politique et de la communication digitale

Si la semaine dernière quelqu’un m’avait dit que j’écrirais un article pour louer la communication du président de la République, non seulement je ne l’aurais pas cru mais en plus je lui aurais ri au nez. Pourtant, il faut bien le reconnaître, avoir eu recours aux youtubeurs Mcfly et Carlito pour sensibiliser au respect des gestes barrières est un coup de communication inattendu et terriblement … Continuer de lire L’alliance de la communication politique et de la communication digitale

De l’importance de l’intelligence émotionnelle

Aujourd’hui plus que jamais, je me suis rendu compte du rôle que jouent les émotions dans le milieu du travail et de l’importance de développer son intelligence émotionnelle. Je m’explique. Pendant une période très restreinte, j’ai participé à un travail collectif. A l’issue de cette période, on a abouti à un résultat très satisfaisant et beaucoup ont développé des compétences qu’ils ne soupçonnaient pas. Seulement, … Continuer de lire De l’importance de l’intelligence émotionnelle

Monstres trop humains

Qu’est-ce qu’un monstre ? C’est l’être qui échappe aux règles de la nature, c’est-à-dire qui ne correspond pas à ce qui avait été observé jusque-là et considéré comme normal. C’est un prodige qui provoque à la fois effroi et fascination chez celui qui l’observe. La monstruosité est indissociable de la laideur, d’une laideur si grande qu’elle est objet de spectacle. Le monstre est une donnée physique … Continuer de lire Monstres trop humains

« J’ai des mains faites pour l’or et elles sont dans la merde. »

Sans même avoir vu Scarface et sans avoir de goût particulier pour les films de gangsters, tout le monde connaît au moins une réplique de ce film. Je pensais que le film n’était qu’un ramassis de clichés misogynes et homophobes mêlé à de la violence gratuite dont la seule fonction était de divertir un spectateur peu exigeant. Mais, l’ennui d’un dimanche soir pluvieux et le … Continuer de lire « J’ai des mains faites pour l’or et elles sont dans la merde. »

Comment sauver WhatsApp ?

La nouvelle arriva comme un violent tremblement de terre, de manière soudaine et avec des conséquences désastreuses. « WhatsApp va rendre publiques nos données, sauvons-nous les amis, allons tous vers Signal ! » devint alors le mot d’ordre. Alors que ma sœur organisait depuis plusieurs heures déjà la migration des multiples boucles WhatsApp dont elle a la responsabilité, regrettant d’être entourée d’autant d’Amishs et fiers de l’être et … Continuer de lire Comment sauver WhatsApp ?

« Mangez-le si vous voulez »

Ce n’est tout de même pas issu de faits réels ! me suis-je écrié après avoir feuilleté quelques pages du roman graphique. J’ai appris avec écœurement que Mangez-le si vous voulez est une adaptation d’un court roman de Jean Teulé qui revient sur un fait divers de 1870. Ce fut une occasion supplémentaire de perdre foi en l’humain. A l’annonce de la défaite des troupes françaises … Continuer de lire « Mangez-le si vous voulez »

« Le Spleen de Paris », Charles Baudelaire

Après avoir publié le monument des Fleurs du mal en juin 1857, Baudelaire veut soumettre sa plume à un genre poétique nouveau qui offre plus de liberté et de souplesse au poète. Il invente le poème en prose, une hérésie pour l’époque puisque la poésie est le genre littéraire qui contient le plus de contraintes de forme. Elle ne peut d’ailleurs être appréciée que dans … Continuer de lire « Le Spleen de Paris », Charles Baudelaire

«Le Procès de la colonisation française» Hô Chi Minh

En 1925, Hô Chi Minh, alors âgé de trente-cinq ans et résidant en France, décide de faire le procès de la colonisation. Le projet se matérialisera en un court écrit d’une centaine de pages où il relate les exactions et les abus auxquels les colons français se livrent dans les colonies au nom de la grandeur de la civilisation française. « Notre devoir à nous travailleurs … Continuer de lire «Le Procès de la colonisation française» Hô Chi Minh

Das Kapital… en manga

Sais-tu de quoi est fait l’argent ? De labeur ! L’argent est la matérialisation du travail humain et du temps passé à suer. De l’utilité de l’image Mon goût pour les BD et les mangas est tout récent non parce que la triste année 2020 est l’année de la BD mais parce que durant ma courte carrière d’enseignante, je me suis rendu compte de la valeur … Continuer de lire Das Kapital… en manga

« Le Roman de Fauvel »

J’ai un amour profond pour la littérature médiévale mais il arrive que cette dernière me déçoive comme ce fut le cas avec Le Roman de Fauvel. Je pensais que j’allais lire un livre à la fois divertissant et édifiant, un livre semblable à Robert le Diable, un roman que j’ai adoré – mais il n’en fut rien. Le Roman de Fauvel ressemble un peu au … Continuer de lire « Le Roman de Fauvel »

Smiley vs ponctuation : des frères ennemis ?

Une question me taraude, il n’en va pas de l’avenir de l’humanité mais elle mérite d’être répondue. Un monde nouveau engendre de nouveaux problèmes Il y a eu la lettre manuscrite, le télégramme, le minitel, le sms, le mail et maintenant la messagerie instantanée. Nos pratiques d’écriture ont immanquablement changé. Nous écrivons tout le temps, n’importe où et parfois n’importe quoi. Nous nous sommes rendus … Continuer de lire Smiley vs ponctuation : des frères ennemis ?

« Le retour au désert », Bernard-Marie Koltès

La première fois que j’ai lu Koltès, je devais avoir seize ans, c’était en cours de littérature. J’avais été vivement impressionnée par la violence de l’extrait qu’on avait étudié. Les personnages étaient reliés par une haine si forte que je m’étais promis de lire intégralement la pièce. Seulement, je ne me rappelais que le nom de l’auteur. C’est donc après avoir lu Combat de nègre … Continuer de lire « Le retour au désert », Bernard-Marie Koltès

« Zadig ou la Destinée », Voltaire

Nous sommes à Babylone. Zadig est un jeune homme beau et vaillant. Au début du conte, il a le cœur gonflé d’idéaux et de bons sentiments. Il croit qu’être plein de noblesse le rendra heureux mais il réalise rapidement que le monde est injuste, ce ne sont pas les hommes bons qui sont les plus heureux, au contraire, son amour de la justice et du … Continuer de lire « Zadig ou la Destinée », Voltaire